LES 5 AXES DU BONHEUR: LA SANTE (1ére Partie)

Pour reprendre le précédent article ” Qu’est-ce qui nous rend heureux? “, je vais explorer les cinq axes qui contribuent à notre bonheur: La Santé – L’Amour – La Famille – La réussite sociale – L’Argent.S’il n’y avait qu’un seul axe primordial c’est bien celui de la santé qu’il faudrait retenir, car être en proie à une mauvaise santé va nous contraindre dans tous les autres domaines:
- Il n’est pas rare qu’une grave maladie ou un handicap provoque la rupture d’un couple.
- Si nous sommes hospitalisés, nous sommes le plus souvent coupé de notre famille au quotidien.
- Si nous sommes malades ou hospitalisés, nous ne pouvons aller travailler et nos absences répétées peuvent être un frein à notre évolution de carrière.
- Enfin, être malade engendre des frais médicaux souvent très lourds.Être atteint d’une grave maladie peut être irréversible et provoquer notre mort. Sans une bonne santé, nous ne sommes pas grand chose. LA SANTÉ = LA VIE.

Je me suis toujours posé cette question:
- Pourquoi certains jouissent toujours d’une bonne santé, jamais malade, pas même une petite grippe hivernale ? Et pourquoi d’autres sont très souvent malades, le premier microbe ou virus, c’est pour eux?
- Qu’est-ce qui les différencie?

Nous pouvons trouver une première réponse dans leur mode de vie: un fumeur, une personne qui boit de l’alcool régulièrement, qui ne mange pas équilibré et consomme trop de graisses, de sucres ou de sel, s’exposent à des risques de santé: Nous le savons tous ! Et pourtant, combien sommes-nous à faire le contraire de ce que l’on nous conseille ?
Parce que cela fait partie des plaisirs de la vie ! Une bonne cigarette, un apéritif, une bonne bouteille de vin, une bonne bouffe etc…sauf que tout est fait pour que vous en consommiez encore, encore et toujours plus grâce aux nombreuses publicités, au marketing des produits (ils contactent votre état du moi “Enfant” et votre besoin de posséder dans votre recherche de plaisirs) et aux adjuvants savamment dissimulés pour vous rendre ensuite dépendant dans un premier temps psychiquement puis ensuite physiquement.
Nous disons souvent:  Un esprit sain dans un corps sain, parce que cela est indissociable.

Nombreuses sont les personnes qui ne fument pas, ne boivent pas, mangent équilibré et qui sont parfaitement heureuses. Alors, pourquoi pas les autres?
Rappelez-vous: Le plaisir d’être en vie et non dans les plaisirs de la vie.
La personne qui est Autonome et Adulte va consommer peu, ne va pas tomber dans une ou l’autre de ces dépendances avec excès, sachant les risques qu’elle encourt. Les autres ont été informé et c’est donc de leur responsabilité si un jour, il tombe gravement malade.

Il y a ensuite d’autres explications qui elles sont INCONSCIENTES et s’inscrivent dans notre SCÉNARIO DE VIE.

J’ai au cours de mon expérience professionnelle auprès de personnes âgées ou handicapées fait la constatation suivante: J’ai rencontré de nombreux fils ou filles qui vivaient une véritable relation symbiotique avec leurs parents, mère ou père (le cordon ombilical n’avait pas été visiblement coupé), certains adultes vivaient encore chez le parent. S’occuper de ses parents est un juste retour des choses. Par contre vivre avec eux, ou ne vivre que pour eux ou par eux, me paraît être contre nature d’une personne Autonome et Adulte mais au contraire l’observation d’un comportement dans l’état du moi “Enfant”.
Et, peu de temps après le décès d’un ou des deux parents, le fils ou la fille tombe gravement malade, contracte un cancer ou une autre pathologie. J’ai rencontré une femme d’une quarantaine d’années qui au décès de sa mère s’est retrouvée ensuite paralysée au fur et à mesure de tous les membres…
Ces personnes qui sombrent dans la maladie après le décès de leurs parents s’interdisent le fait de leur survivre.

Il y a aussi des personnes qui vont contractées des maladies suite à un choc psychologique (décès d’un membre de la famille, agression, divorce, séparation).
D’autres personnes vont régler un problème psychique ou émotionnel non résolu avec eux-mêmes en déclarant une douleur bien spécifique sur une partie du corps (ex: une personne qui se répète constamment: j’en ai plein le dos va déclarer une lombalgie ou une dorsalgie comme par hasard).
Une SOUFFRANCE PSYCHIQUE va entraîner UNE DOULEUR PHYSIQUE.

Il y a aussi l’héritage transgénérationnel, c’est à dire des familles qui vont contractées de génération en génération les mêmes maladies (je ne parle pas des maladies génétiques). Ainsi, vous allez avoir des familles Cancer du …, des familles cirrhoses du foie, des familles crises cardiaques etc…

Il y a aussi inscrit pour certains dans leur scénario de vie, l’injonction parentale:
Ne sois pas en bonne santé physique ou psychique “.
Un exemple très simple: Petit garçon, Papa et Maman sont très actifs professionnellement et n’ont pas le temps de s’occuper de moi, ou je n’ai pas l’attention que je souhaite de leur part et j’en souffre en silence.
Puis, je tombe malade et subitement Maman prends des congés ou arrête de travailler pour s’occuper de moi et je m’aperçois que je n’ai de l’attention de mes parents que quand je suis malade. Plus tard, inconsciemment, pour avoir l’attention, l’amour de mes proches, je vais tomber malade.
C’est ainsi que vous avez des personnes qui sont perpétuellement malades pour un rien ou à la première contrariété.

Être malade n’est pas une fatalité ou la faute à “pas de chance”. Notre santé physique répond comme un écho à notre bien-être psychologique ” Un esprit sain dans un corps sain “.

Je vous recommande à ce sujet de regarder le film de Carine Tardieu ” LA TETE DE MAMAN ” et qui explique bien la relation entre la santé physique et notre psychisme. Ce film est vraiment très instructif.

Puis, je vous recommande aussi le site: PHARMASURF qui traite de la Santé:
http://www.bienetre-complementalimentaire.com/accueil Alors, BONNE SANTE A TOUS  et un grand merci à vous d’être toujours plus nombreux et fidéles à ce blog.Chaleureusement
Christophe GEORGIN

http://www.libreavecsoi.com

Télécharger l'article en format PDFDownload PDF

3 thoughts on “LES 5 AXES DU BONHEUR: LA SANTE (1ére Partie)

  1. cet article reflète trop la vérité et je partage à 10% le point de vue de l’auteur. Comme il dit si bien, la santé est vraiment la vie. Chacun devra faire le maximum pour rester en bonne santé car lorsqu’on est sain de corps et d’esprit, les restes suivront

    Ida

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Protected by WP Anti Spam